Le recrutement de cadres atteint des niveaux historiques

L’Apec publie sa note de conjoncture trimestrielle qui montre une forte dynamique du marché de l’emploi des cadres ... 

L’Apec publie sa note de conjoncture trimestrielle qui montre une forte dynamique du marché de l’emploi des cadres. De même, son baromètre 2017 sur l’insertion des jeunes diplômés à bac+5 et plus montre une nette embellie. Interview de son directeur général, Jean-Marie Marx.

 

 

L’emploi des cadres repart très fort. Que constatez-vous précisément ?

Un cercle vertueux est à l’œuvre. Près de 6 entreprises sur 10 nous ont dit qu’elles avaient embauché au moins un cadre au premier trimestre 2017, c’est un niveau historiquement haut. Et pour le deuxième trimestre, même si globalement elles restent prudentes, 55% d’entre elles prévoient de recruter. La tendance haussière se retrouve là aussi. Bien sûr, certains aléas peuvent peser : les orientations budgétaires ou bien l’impact du Brexit par exemple. Mais il est clair que le duo gagnant « investissements-emploi» est à l’œuvre. D’ailleurs, lorsque nous interrogeons les entreprises dans le cadre de notre baromètre trimestriel publié aujourd’hui, elles répondent massivement qu’elles sont confiantes. C’est un signal fort selon moi.

Cette tendance va-t-elle se confirmer en 2017 ?

Oui, tout nous porte à le croire. L’enquête annuelle que nous avons menée fin 2016 auprès de 11.000 entreprises est en phase avec ces résultats. 208.000 à 225.000 cadres devraient être recrutés cette année, soit une hausse qui pourrait atteindre 10% par rapport à 2016. La plupart des secteurs de l’économie, des fonctions et des régions sont concernés par cette tendance positive. Les investissements des entreprises, notamment en recherche & développement, leurs besoins d’encadrement et d’expertise pour accompagner les grandes transformations numériques et énergétiques sont autant de moteurs qui devraient entretenir le cercle vertueux que j’évoquais précédemment.

La période électorale peut-elle freiner cette dynamique ?

Les enquêtes que nous avons menées ces derniers mois ne le montrent pas. Les entreprises nous ont répondu dans leur grande majorité, et leurs prévisions sont plutôt claires, qu’il s’agisse de notre baromètre trimestriel ou de notre enquête annuelle consacrées aux prévisions de recrutement pour 2017.

Quels sont les secteurs qui recrutent particulièrement ?

Selon les prévisions recueillies fin 2016, l’industrie et les services concentrent plus de 8 recrutements sur 10. Ces deux secteurs ont le vent en poupe et pourraient totaliser jusqu’à 193.000 embauches de cadres sur l’ensemble de l’année. En outre, les trois sous-secteurs les plus « recruteurs» demeureraient les activités informatiques, l’ingénierie Recherche et Développement, et les activités juridiques et comptables, conseil et gestion des entreprises.

Cette bonne santé doit-elle inciter les jeunes à pousser leurs études à bac+5 ?

Oui, incontestablement. Le diplôme demeure un atout majeur. Il suffit de comparer les chiffres du marché de l’emploi des cadres avec celui du marché en général pour s’en convaincre. Les entreprises ont l’intention d’embaucher jusqu’à 44.600 débutants. C’est un nombre en hausse de 8% par rapport à l’an dernier. Nous publions d’ailleurs aujourd’hui un baromètre inédit qui est un indicateur avancé du marché de l’emploi cadre. Ce qu’il nous indique, c’est que 12 mois après l’obtention de leur diplôme, 92% des jeunes diplômés bac+5 et plus de la promotion 2015 ont occupé un emploi, qu’ils soient ou non encore en poste. Plus de 8 sur 10 sont en poste. La grande majorité est en CDI et a le statut de cadre. Ces chiffres sont éloquents. Si j’avais un message à faire passer aux jeunes, c’est de bien étudier le marché, les besoins des entreprises, leurs aspirations personnelles bien sûr… Des outils leur permettent de le faire facilement. Nous en proposons sur notre site apec.fr. C’est dans le contexte porteur que nous connaissons aujourd’hui, le meilleur moyen de mettre toutes les chances de leur côté, et d’aborder le plus sereinement possible leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

 

Source : challenges.fr

Top news emploi

Le recrutement de cadres atteint des niveaux historiques

L’Apec publie sa note de conjoncture trimestrielle qui montre une forte dynamique du marché de l’emploi des cadres ... 


LIRE LA SUITE

Comment bien rédiger sa lettre de motivation 

Si les candidats ont parfois tendance à la délaisser, la lettre de motivation est pourtant un élément encore apprécier des recruteurs…Voici 4 conseils pour taper dans l’œil des RH ! 


LIRE LA SUITE

5 bonnes raisons de postuler en été

Oui, postuler pendant la période estivale est assurément une bonne idée, mais cet été, peut-être plus encore que les autres années …


LIRE LA SUITE
Co-efficience Conseil, est un cabinet de recrutement établi sur Lyon qui intervient dans la recherche et la sélection de candidats dans les domaines de la Finance, du Commerce et de l'Ingenierie. Le cabinet de recrutement Co-efficience est présent sur l'ensemble de la région Rhône Alpes (Lyon, Grenoble, Chambéry, Saint Etienne, Bourg en Bresse, Annecy, Valence…). Le cabinet de recrutement Co-efficience accentue sa croissance et sa présence sur Paris, Nantes, Clermont Ferrand, et le reste de la France.
X