🎶 Je ne veux pas travailler… 🎶

Comment faire pour lutter contre la procrastination en entreprise ?

Partagez

La procrastination, tout le monde connaît : c’est l’art de remettre au lendemain ce que l’on aurait pu faire le jour-même.

Vous vous sentez concerné ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul. On a tous (malheureusement) tendance à reporter nos tâches les plus contraignantes à plus tard, en priorisant les plus simples, mais bien souvent les moins importantes ! Selon l’enquête* de Odaxa, institut d’études indépendant : 85% des Français sont concernés par cette fâcheuse habitude et atteint même 92% chez les 18-24 ans. De quoi nous rassurer… ou pas.

Comment faire pour lutter contre la procrastination en entreprise ?

1) Accepter, comprendre et maîtriser ses émotions

Pourquoi procrastinons-nous ? Parce que les tâches qui nous pèsent nous apportent une sensation désagréable : agacement, inconfort, tristesse, anxiété… Et lorsque nous n’avons pas l’habitude de faire face à nos émotions négatives : nous fuyons pour ne pas se laisser envahir ! Au lieu de culpabiliser, essayons plutôt de comprendre pourquoi nous agissons comme ça, par le biais de quelles émotions ? Dans une optique de compréhension, nous serons plus enclins à les accepter et à trouver une solution adaptée.

2) Etablir une liste de tâche à effectuer 

Dressez une liste de choses à faire avec une estimation du temps nécessaire pour chaque tâche, et en les classant en fonction de leurs priorités, mais aussi en fonction de leurs difficultés. Selon Bryan Tracy, auteur de « Eat that frog », il faut exécuter les actions majeures dites « difficiles » en premier lieu. Débuter sa journée par la tâche la plus difficile permet de booster sa motivation sans penser à cette tâche redoutable qui vous attendait à la fin de la journée.

3) Se fixer des objectifs réalisables par jour… et s’y tenir ! 

Déterminer des deadlines et apprendre à les respecter. Au départ, cela peut paraître difficile d’estimer le temps nécessaire pour mener à bien ses tâches, mais petit à petit, vous trouverez votre rythme de travail. Avancer et atteindre ses objectifs jour après jour vous procurera satisfaction augmentera votre productivité !

4) Prendre des pauses

Prendre des pauses n’est pas une option mais une nécessité. Pour être productif, vous devez vous accorder des jours ou des temps de repos, sans culpabiliser. Et oui, les objectifs, le travail, les nouvelles idées ne s’arrêteront pas si vous choisissez, à un moment, de vous déconnecter.

5) Allier tâche pesante & récompense

Apprenez à récompenser vos progrès. Soyez reconnaissant envers vous-même, valoriser et récompenser vos efforts. Soyez satisfait de l’avancement dans vos tâches : les petites victoires, ça compte aussi !

 Et vous, avez-vous tendance à tout reporter au lendemain ?

Julie Savy 

Co-Efficience est un cabinet de  conseil RH  qui accompagne les entreprises dans leurs projets de développement à travers le  recrutement de talents, la  formation des équipes, la  communication marque employeur. 

Suivez toutes nos actualités sur nos différents réseaux sociaux LinkedIn,   YouTube   et  Instagram.