MARQUE-EMPLOYEUR : INTERVIEW DE CAMILLE GUILLOT (2/2)

Camille Guillot, Business Developer chez Co-Efficience, poursuit ses propos en nous proposant sa version d'une "bonne marque employeur" et nous détaille l'offre que lance Co-Efficience.

Partagez
Suite de la partie 1 de l'interview "Marque-Employeur : Interview de Camille Guillot"
  • Co-Efficience : Qu’est ce qu’une bonne marque employeur selon toi ?

C : Selon moi, une bonne marque employeur est authentique. Il ne faut pas se fourvoyer dans mille mots, ou dans une traduction qui pourra être faussée ou autre … En plus, le candidat se rendra rapidement compte de la supercherie soit pendant le process de recrutement, soit pendant l’intégration. Une bonne marque employeur, c’est lorsque la promesse tenue par l’entreprise est aussi celle qui est vécue par le collaborateur potentiel, futur ou actuel. Une bonne marque employeur, c’est aussi de pouvoir répondre à la question « pourquoi je rejoindrai cette entreprise ? », « pourquoi j’y resterai ? » et « pourquoi je m’y engagerai ? ». Les candidats cherchent la vérité alors ne la cachons pas derrière des subterfuges !  
  • C-E : Pourquoi la marque employeur a parfois une image néfaste qui peut s’apparenter à une pure opération marketing ou même un effet de mode ?

C : Le marketing en soi n’est pas une mauvaise chose. Le but est de mettre en lumière un produit au bon prix au bon moment pour la bonne personne. Pour une marque employeur, c’est pareil. Les questions vont être : comment va-t-on communiquer sur tous les aspects fonctionnels, psychologiques, économiques de son entreprise ? Pourquoi va-t-on communiquer sur ses avantages là ? Ce n’est pas juste une opération marketing : c’est simplement mettre des mots sur quelque chose qui existe déjà. Concernant l’effet de mode dont tu parles, je ne pense pas que ça en soit un. Les études sur la marque employeur datent des années 90. Aujourd’hui, on parle de « marque-corporate » dans les grands groupes, on parle aussi «d’image-employeur », de « marque-recruteur » … Beaucoup de termes qui englobent la marque employeur ont fait leur apparition ces dernières années. Ce qu’il en ressort, c’est qu’au final, cela concerne toutes les entreprises. C’est un peu un effet de mode dans le sens où ça devient une tendance primordiale dans un contexte de guerre de talents, une compétition acharnée des entreprises pour arriver à satisfaire les demandes des candidats vs les offres du marché. Le rapport de séduction candidat / entreprise s’est inversé !  
  • C-E : En quoi consiste l’offre marque employeur qu’a récemment lancé Co-Efficience ? Pourquoi investir dans cette dernière avec Co-Efficience ?

C : Notre offre consiste à pouvoir répondre à tous ces candidats qui se posent la question « comment va être la période d’essai ? » ou qui peuvent avoir une appréhension à postuler dans une entreprise sur laquelle ils n’ont pas trouvé d’informations. Aujourd’hui, 90% des candidats font des recherches en ligne sur l’entreprise dans laquelle ils souhaitent postuler. On propose à nos clients une page entreprise qui serait une vitrine de leur marque employeur : sur celle-ci, uniquement de l’authenticité, de la véracité, des clichés sur la vie de l’entreprise, le tout pour donner envie au candidat de postuler dans leur société et donner envie aux collaborateurs de rester dans cette dernière. On propose une plateforme globale où le recruteur pourra maitriser sa communication en étant acteur de cette dernière et ne pas être spectateur des avis que les collaborateurs qui s’en vont laissent sur des sites. Le but est de pouvoir mobiliser 3,4 employés pour faire des interviews filmées qui seront mises en avant sur le site internet. De surcroît, un vidéaste viendra capturer des instants de vie d’entreprise qui seront retranscrits sur cette fameuse page vitrine. L’entreprise décide vraiment de ce qu’elle souhaite mettre en avant, en termes de visuel comme de rédactionnel. En effet, l’idée est de travailler avec notre rédacteur web sur un ton spécifique donné à la page. Le but est que les collaborateurs choisissent réellement leur entreprise, et non le contraire. Cette page là sera visible sur le site de Co-Efficience, qui parlera dorénavant autant aux recruteurs et chefs d’entreprises qu’aux candidats mais aussi partagée sur tous les uatres médias utilisés par l’entreprise et intégrée dans un véritable plan de communication. Tout cela va donc drainer des connexions sur la page « les entreprises qui recrutent ». Tous les visiteurs du site auront accès à cette page qui recense une multitude de pages vitrine d’entreprises. On retrouve de l’authenticité dans ces dernières puisque c’est personnalisé de par des textes à chaque fois différents suivant l’entreprise, et des captations vidéo qui ne peuvent démentir ce qui se passe réellement dans une l’entreprise.  
  • C-E : Un dernier mot pour la fin ?

C : Faites rayonner votre marque employeur et différenciez-vous ! Rendez vous accessibles, attractifs et n’hésitez pas à faire appel à nous, nous sommes là pour ça !